14 juin 2018

Franck Courtès a dit :

Nous avons reçu deux fois Franck Courtès à Decize, en avril 2014 au lycée et au salon de la nouvelle en mai 2014.Deux excellents souvenirs ! Rencontre avec Franck Courtès - Le blog de Jean-Noël LEBLANC Qui sera lauréat cette année ... - Le blog de Jean-Noël LEBLANC
Posté par JNLEBLANC à 07:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

31 mai 2018

Charles Dantzig a dit :

Pourquoi lire ?   "La littérature et sa cousine la lecture vont ensemble dans une jungle dont l'indifférence est une forme d'hostilité. La littérature est allègre, imprudente, grave et fragile comme le printemps. La lecture, marchant à son côté, un pas en arrière, en lui donnant la main, est attentive, par moments distraite. Elle regarde parfois sa parente avec irritation et parfois l'oubliant marche avec un sourire. D'autres fois elle lui lâche la main pour ramasser, tombé d'un arbre, un livre oublié dont la couverture se... [Lire la suite]
Posté par JNLEBLANC à 06:36 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
17 avril 2018

Arthur Simony a dit :

Paroles d'artiste : Arthur Simony, parle de son art, avec une superbe composition autour de "L'albatros", le poème de Charles Baudelaire. paru dans le Technikart hors série "Salon du Livre de Paris 2018"   Les vidéos des performances de l'artiste : Arthur Simony - YouTube - YouTube (on en reparle, promis !)
Posté par JNLEBLANC à 06:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 février 2018

Jean d'Ormesson a dit :

  (photo Acaba) A l'occasion de la sortie de son dernier livre, Jean d'Ormesson avait répondu à ces quelques questions pour le site de son éditeur :   "Ma thèse est qu'il n'y a qu'un roman et un seul : l'Histoire. Tous les autres ne sont que des fragments de cette grande épopée, la plus magnifique du monde parce qu'il n'y en a pas d'autre. Ces débuts de l’humanité sont par définition romanesques, parce que nous n’en savons pas grand-chose. J’ai souvent demandé à des spécialistes : « Mais quand arrive le... [Lire la suite]
Posté par JNLEBLANC à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 février 2018

Claire Castillon a dit (2) :

"L'écriture du recueil Rebelles, un peu m'a pris environ neuf mois. Pour chaque nouvelle, ça dépend. Il y a des nouvelles, c'est comme un éventail, tac tac tac, et après, ça se replie, c'est nickel, mais le plus souvent il faut beaucoup de réécriture. On sait quand ça va pas, quand le fil n'est pas parfaitement tendu. Je les oublie un peu avant de les reprendre, comme si elles n'étaient pas de moi.  Pour la nouvelle, j'ai besoin de savoir la fin, la chute. Pas une fin choc, mais il faut réussir à fermer la nouvelle. C'est une... [Lire la suite]
Posté par JNLEBLANC à 07:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
08 février 2018

Claire Castillon a dit (1) :

"Quand j'étais lycéenne, je lisais beaucoup. Pour fuir. La lecture était une façon de me réfugier dans une bulle totale, avant que je n'écrive. Aujourd'hui, quand j'écris, j'ai toujours peur de la « contamination » des autres livres. Certains auteurs sont trop intenses, trop lancinants. J'ai peur de l'attraper, de faire pareil mais en moins bien.  Quelles études faut-il suivre pour être écrivain ? Il faut faire l'étude de soi, des autres. Regarder. Être. Côtoyer. L'étude au microscope des choses humaines. J'ai... [Lire la suite]
Posté par JNLEBLANC à 06:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

07 décembre 2017

Charles Aznavour a dit :

"Charles Aznavour. Un nom qui résonne dans le monde entier. À l’occasion de la sortie de son livre « Retiens la vie », aux éditions Don Quichotte, La grande librairie lui consacre une émission spéciale. Aznavour auteur, Aznavour poète mais également, Aznavour lecteur... Découvrez des livres des auteurs qui ont marqué sa vie." « Retiens la vie » : Charles Aznavour dévoile ses souvenirs d’artiste et d’homme Charles Aznavour, dans La grande librairie de François Busnel, le 23 novembre 2017.
Posté par JNLEBLANC à 06:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 novembre 2017

Jacques Brel a dit :

"Il faut trois idées pour une chanson : il faut une idée de musique, une idée de texte, et puis l'idée qu'on n'attendait pas. Alors celle-là ne se fait qu'avec une succession de mariages : on allie telle musique avec telle envie de texte et il y a un miracle ou il n'y a pas de miracle. C'est-à-dire que les deux ont des enfants ou pas. C'est du labeur, c'est une planche qu'on rabote, c'est de l'artisanat. C'est long, et c'est d'autant plus difficile qu'il n'y a évidemment pas de loi. Le talent, ça n'existe pas. Le talent, c'est... [Lire la suite]
Posté par JNLEBLANC à 06:57 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
12 octobre 2017

François Morel a dit :

François Morel sur son site "Quand j'étais petit, à la fin de l'année dans la salle des fêtes, ou à la communion de ma sœur, je montais sur la table pour chanter une chanson, et à ce moment-là j'avais le sentiment de vivre plus ! Et puis il y a le goût de l'émotion à travers les mots. Gamin, j'écoutais à la radio Gérard Sire, le complice de Jean Yanne, qui avait une très belle voix, et écrivait des histoires un peu surréalistes. Je regardais aussi beaucoup Le grand échiquier. Je me rappelle Bernard Haller y... [Lire la suite]
Posté par JNLEBLANC à 06:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 octobre 2017

Gaël Faye a dit :

  "J'ai commencé à écrire à l'âge de 13 ans, de façon totalement spontanée. Cela faisait deux ans que le Burundi était plongé dans la violence et la guerre. Je vivais dans un environnement de mort et de peur et l'écriture a agi comme un baume apaisant. Dans mon roman, je me suis inspiré de ce sentiment lié à ma découverte de l'écriture pour décrire la rencontre du narrateur, Gabriel, avec la lecture. Gabriel y trouve du réconfort.   Ecrire m'oblige à être attentif au monde, à tenter de le traduire ou de le retranscrire,... [Lire la suite]
Posté par JNLEBLANC à 06:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]