12 juillet 2018

Les "Tontons" ont disparu de Montauban !

« On devrait jamais quitter Montauban... » La silhouette en plexiglas des frères Volfoni a disparu du rond-point des « Tontons flingueurs » ! Brigitte Barèges, maire de la ville, a tweeté avec humour : Qui est responsable du fric-frac ?... "Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît..." On interroge actuellement Lulu la Nantaise, mais sans succès : Lulu, c'est une gagneuse, pas une donneuse. Et si on retrouve le malfaisant, il risque de passer un mauvais quart d'heure. Parce que, "y connaît pas... [Lire la suite]
Posté par JNLEBLANC à 06:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 février 2018

Gabin - Audiard : 'Des fois, i'm'dégrenne, en douce !"...

Gabin et Audiard sur un canapé : Gabin râle, Audiard décrypte, Gabin conteste, Audiard renchérit, Gabin fignole. Et ça finit par l'évocation... de la bonne bouffe avec les copains : "On en a eu des sévères..." Trois minutes de bonheur...   Gabin, désignant Audiard : Lui, il mange pas beaucoup, lui, non. Audiard : Ben, non, tu l'as dit, j'bois, j'peux pas tout faire... .
Posté par JNLEBLANC à 06:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
07 février 2018

Lino Ventura, "La part intime"

Encore quelques jours (jusqu'au 11 février) pour voir ou revoir ce documentaire réalisé par Philippe Kohly. La vie de Lino Ventura depuis le départ de l'Italie avec sa mère, le mariage avec Odette, la désertion de l'armée de Mussolini pendant la guerre, puis les petits boulots, le catch, la découverte du cinéma à 34 ans pour le film de Jacques Becker avec Gabin. De nombreux extraits d'interviews de Lino, et des témoignages de "ses" réalisateurs, Claude Pinoteau, Jean-Pierre Melville, Jean Gabin, Robert Enrico, Georges Lautner,... [Lire la suite]
Posté par JNLEBLANC à 07:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 novembre 2017

"J'parle pas aux cons, ça les instruits", Michel Audiard sur Arte :

"Entre 1950 et 1985, année à laquelle il s'est éteint, Michel Audiard a écrit les dialogues d'une centaine de films, dont celui des inoubliables « Tontons flingueurs ». A partir d'expressions chapardées dans les bistrots et de sa culture littéraire, il a créé un style inimitable mélangeant les genres, du plus soutenu au plus argotique. Retour sur son parcours à travers des images d'archives et les témoignages de ses proches, dont son fils, le cinéaste Jacques Audiard." Un film réalisé par Yves Riou et Philippe Pouchain, en... [Lire la suite]
Posté par JNLEBLANC à 06:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 août 2017

Mireille Darc, grande sauterelle et fleur d'oseille...

Une marchande de glace de rêve...   Audiard la décrivait comme "une vraie femelle avec pourtant quelque chose de garçonnier." Dans Mon petit livre rouge, elle est la seule à se voir consacrer un chapitre entier (bon, je charrie, y a aussi de Gaulle...), pour relater une scène dans un bar (à la Audiard !), avec Ventura, Lautner, Biraud et Simonin en train de préparer un film : "Mireille Darc... On dit que c'est la nouvelle Marylin... On dit que c'est Babylone qui recommence... On dit que c'est la vamp qui va sauver le... [Lire la suite]
Posté par JNLEBLANC à 08:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 juillet 2017

"Ton Antoine commence à me les briser menues !"

Il n'était pas un jeune premier ordinaire : élégant, surréaliste, lunaire, Claude Rich a joué de sa silhouette élancée et de sa voix délicieusement éraillée dans quatre films dialogués par Audiard :  Le Diable et les dix commandements, en 1962, Les Tontons flingueurs, en 1963, La Chasse à l'homme, en 1964 et Une veuve en or, en 1969. On se souvient surtout de son rôle d'Antoine Delafoy, dans les Tontons, comme dans cette scène rendue cultissime par la réplique de Lino Ventura :
Posté par JNLEBLANC à 07:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

02 juin 2017

Audiard au coeur du quinquennat ?...

Faudra-t-il qu'on s'habitue dorénavant aux citations d'Audiard dans les discours présidentiels ?... Enfin, des fois, ça passe, et d'autres fois... Une autre surprise du même genre bientôt...
Posté par JNLEBLANC à 06:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 mai 2017

"Un Français nommé Gabin"

Documents familiaux, extraits de films (parfois très anciens), interviews rares... Du bonheur en ce 1er mai, voir le documentaire "Un Français nommé Gabin" ! C'est ici, sur Un Français nommé Gabin du 28-04-2017 à 20:55 en replay sur francetv pluzz jusqu'à la fin de la semaine. Renoir, Carné, Duvivier, Prévert, Baker, Arletty, Dietrich, Grangier, Audiard (à qui une partie du documentaire est réservée), Ventura... Une sacrée belle équipe !   "La belle équipe", Jean Duvivier, 1936.
Posté par JNLEBLANC à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juillet 2016

Deux fils d'Audiard parlent de leur père (2) :

Jacques Audiard, fameux cinéaste, et Bruno M. , devenu auteur : deux fils de Michel Audiard. Dans les interviews qui suivent, ils évoquent leur père et leurs relations pas toujours simples avec ce génie compliqué... Jacques : "Mon père était un autodidacte qui s'est formé par la ­littérature. Les livres étaient donc là. Autour de moi. Partout. Des Série Noire cartonnés aux éditions originales de Marcel Proust ou de La Chartreuse de Parme. Les écrivains de droite : Nimier, Perret, Blondin... Mon père était un grand... [Lire la suite]
Posté par JNLEBLANC à 06:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juillet 2016

Deux fils d'Audiard parlent de leur père (1) :

Jacques Audiard, fameux cinéaste, et Bruno M. , devenu auteur : deux fils de Michel Audiard. Dans les interviews qui suivent, ils évoquent leur père et leurs relations pas toujours simples avec ce génie compliqué... Bruno : "Mon premier livre Être le fils de Michel Audiard était nécessaire. J’avais envie de raconter mon histoire et montrer que rien n’est jamais perdu. Ce livre a connu un joli succès et j’ai eu ensuite envie d’écrire un roman : Il est très difficile de retrouver un chat dans une pièce sombre... [Lire la suite]
Posté par JNLEBLANC à 06:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]