Le blog de Jean-Noël LEBLANC

23 juin 2017

"Black coffee", par Sinead O'Connor :

Un_bon_caf_2

Le sixième "black coffee" de l'année nous est servi par Sinead O'Connor.

I'm feelin' mighty lonesome,
Haven't slept a wink
I walk the floor and watch the door
and in between I drink
Black coffee...

En décembre, vous me direz vers lequel de ces breuvages votre goût vous a poussé : plus velouté, plus clair, plus sucré ?... 

 

Posté par JNLEBLANC à 07:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


22 juin 2017

Bernard Pivot a dit :

Pivot

Bernard Pivot, photographie de Lionel Guericolas

"Mon père étant prisonnier, ma mère s'était réfugiée dans un modeste appartement du Beaujolais avec mon petit frère qui n'avait que quelques semaines. Nous n'avions ni livres, ni librairie. Dans la maison, il y avait une vieille édition du Petit Larousse, probablement des années 1930 et un recueil des Fables de La Fontaine. J'ai lu cela en notant sur un carnet tous les mots bizarres que je rencontrais dans les Fables de La Fontaine et dont je trouvais l'explication dans le Petit Larousse. J'allais d'un mot à l'autre. Ohlala. Cha-cha-cha. Et puis, les noms propres qui étaient comme des invitations au voyage : les îles Galapagos, Tombouctou... Tout cela enflammait ma petite tête d'enfant. L'ouvrage m'a fait grandir, mais certains mots à l'intérieur aussi. Les gros mots, notamment.

Tous les bons livres déclenchent l'envie d'écrire. C'est fatal. Quand vous lisez un livre qui vous plait, il y a une sorte de fascination et de pouvoir de lévitation qui se déclenche et vous vous dites, c'est formidable quand même d'écrire. Quel talent il a ou quel talent elle a ! Est-ce que je n'ai pas le même talent, même s'il est différent ? Est-ce que je ne peux pas faire aussi bien, peut-être mieux ? L'envie d'écrire naît du plaisir de lire.

Si vous lisez Shakespeare, Dante, Victor Hugo ou Chateaubriand... ils sont tellement au-dessus. Vous ne pouvez pas les imiter, donc ça ne vous décourage pas. Vous savez qu'ils ne sont pas de votre monde, que vous n'écrirez jamais comme eux."

 

Bernard Pivot, dans Carrefour Savoirs, propos recueillis par Mélanie Carpentier, avril 2017.

Posté par JNLEBLANC à 07:36 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

21 juin 2017

Une lettre croustillante... de Marcel Proust !

_16Pour fêter l'été, cette info littéraire et "caliente" :

Marcel Proust, l'écrivain célèbre pour sa Recherche du temps perdu est aussi l'auteur d'une lettre de 16 pages qui vient d'être vendue aux enchères pour la somme de 28.336 euros !

 

proust

En 1919, Proust loue un appartement à la célèbre actrice Réjane. Dans cette lettre adressée au fils de la comédienne, notre auteur se plaint comiquement de ses voisins : 

"Les voisins dont me sépare la cloison font l'amour tous les jours avec une frénésie dont je suis jaloux. (...) Quand je pense que pour moi cette sensation est plus faible que celle de boire un verre de bière fraîche, j'envie ces gens qui peuvent pousser des cris tels que la première fois j'ai cru à un assassinat. Mais bien vite le cri de la femme, repris une octave plus bas par l'homme, m'a rassuré sur ce qui se passait. [...] Je serais désolé que Madame votre mère m'attribuât tout ce boucan, qui doit être entendu jusqu'à des distances aussi grandes que ce cri des baleines amoureuses que Michelet montre dressées comme les deux tours de Notre-Dame.", précise-t-il.

Lettre Proust

Caliente, vous disais-je...

Bel été à tous.

L'article du Point :
Quand Marcel Proust déplorait le "boucan" des ébats de ses voisins

 

Posté par JNLEBLANC à 07:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

20 juin 2017

Tous au bistrot ! (à Paris, à Bordeaux ou chez vous...)

coeur 1

Il y aurait donc comme une convergence...

Paris a remis dernièrement la médaille de la Ville à 100 bistrots, décrétés "symboles de l'identité de Paris".

Miam !

Il ne s'agit pas simplement de cafés, mais de restaurants pratiquant que l'on nomme aujourd'hui la "bistronomie" (terme "inventé" par le chef Yves Camdeborde), consistant à "amener la gastronomie à la portée de tout le monde".

Les sept critères essentiels : Valoriser le savoir-faire culinaire français ; Proposer une carte à prix justes ; Privilégier des circuits courts et des produits de qualité ; Être les témoins de lieux incarnés, avec une identité propre ; Faire de l’hospitalité une priorité: convivialité, générosité et partage doivent être les maîtres-mots ; Proposer une carte des vins de qualité ; Des bistrots emblématiques de la diversité de Paris, tous les arrondissements parisiens sont représentés.

Retrouvez la liste de ces restaurants sur Paris.fr.

------------------------------------------------------------------

Plus traditionnels, les bistrots mis en valeur à la Cité de vin de Bordeaux :

La Cité du Vin à Bordeaux

© Fanny Teste / La Cité du Vin

"Forte d’une centaine d’œuvres, cette exposition artistique et culturelle met en lumière le rôle essentiel des cafés et des bistrots, ces lieux de convivialité active, dans la création et la société, de la fin du XVIIIème siècle jusqu’à nos jours.

Métaphore de l'artiste en rupture de ban, bohème ou dandy, le café s’avère être un lieu de refuge ou de tremplin, où se croisent individus et cultures hors norme.

L’exposition s’articule autour de quatre sections : "Atmosphère, atmosphère" ; "L’ivresse à deux sous" ; "Magnétismes" et "Une bohème de rêve" : parcours dynamique, qui vous plongera dans les différentes ambiances particulières aux cafés, bistrots et cabarets, avec espace dédié au cinéma (aussi bien le troquet parisien que le pub irlandais ou le " dinner " américain, des débuts du muet à nos jours) et un parcours autour d’une dizaine d’œuvres.

Les écrits de Charles Baudelaire, Louis Aragon et Patti Smith, mais aussi une sélection de chansons du XXème siècle qui illustre l’intérêt des artistes pour les bistrots et cafés, accompagnent la visite tout au long de l’exposition."

Visite virtuelle de l’exposition avec Marion Eybert, responsable des expositions temporaires :

Réalisation : Jean-Luc Grzeskowiak 

Plus d'informations sur le site de La Cité du Vin

Photo © Fanny Teste / La Cité du Vin (© Fanny Teste / La Cité du Vin)

Exposition : "Bistrot ! De Baudelaire à Picasso", Cité du Vin jusqu'au 21 juin 2017 à Bordeaux

Posté par JNLEBLANC à 06:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 juin 2017

"La vie parisienne" (photo de Marc Combier)

Marc_ombier

"Après la campagne chamboule tout…
Et si les lieux archétypaux parisiens évoluaient ?
Face à Notre-Dame, voilà bien un monument qui est mystérieux pour la plupart d'entre nous.
Sa récente rénovation lui a apporté une allure majestueuse.
Il ne s'agit que du Palais de la Police, pour l'instant…

À bientôt,

Et très amicalement, bien sûr.

Marc Combier,
photographe et auteur."

Ma photo de juin 2017

Retrouvez cette photo avec toutes les autres "Photos du mois" de Marc Combier sur son blog :

Marc Combier, photographe

Posté par JNLEBLANC à 06:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


18 juin 2017

"La Bourgogne", de Didier Cornaille et Michel Joly (éditions du Belvédère)

Aujourd'hui, une évasion :

La Bourgogne

de Didier Cornaille et Michel Joly (éditions du Belvédère) 

Bourgogne

Journaliste et romancier, Didier Cornaille a l'oeil qui frise autant que les moustaches. Bourlingueur mais Morvandiau d'adoption, ce fin connaisseur de la Bourgogne a rédigé les textes denses d'un magnifique album qui voyage dans le temps et l'espace de nos plaines, de nos monts, de vieilles pierres et de vertes prairies.

Des Gaulois à Colette, quelques personnages fameux parcourent grandes cités et villages. Les photographies de Michel Joly, très artistiques, ne se contentent pas d'illustrer les beautés et l'Histoire de notre région : chacune d'elle est une œuvre à part entière.

Chapeau, Monsieur Cornaille ! Bel oeil, Monsieur Joly !

 (J-N Leblanc, Mille-Feuilles,

Chronique parue dans Le Journal du Centre, juin 2017)

Posté par JNLEBLANC à 06:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juin 2017

"La faille du temps", réédition d'un roman préhistorique :

Faille 2

« J'ai traversé le temps... »

"Ainsi débute l’étrange lettre d’adieu qu’Alex Leloup adresse à son fils Kévin avant de disparaître sans laisser d’autre trace.

Pour retrouver son père, le jeune homme devra marcher dans ses pas et découvrir ce que ce paternel– passionné de préhistoire – a vécu bien avant sa naissance. Mais si ce retour dans le passé n'était pas qu'une image ? Si le secret d'Alex n'était pas enfoui dans les décennies écoulées mais caché au fond d’une grotte il y a quelque trente-deux mille ans ? Et si pour rejoindre ce père, original et mystérieux, Kévin devait accomplir l'inimaginable et franchir, à son tour, la faille du temps..."

1 coeur

La réédition très attendue du 1er roman de Jean-François Perret, journaliste et passionné de préhistoire depuis l'enfance.

La faille du temps, Jean-François Perret, éditions De Borée.

 

Posté par JNLEBLANC à 06:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 juin 2017

Art à Cossaye : plus de 150 tableaux exposés !

affiche

"L'association Art D'Lire organise son exposition artistique ce week-end des 17 et 18 juin 2017 dans la salle polyvalente de Cossaye.
 
Près de 160 tableaux exposés, par 13 artistes locaux !
.
Les bénéfices de la manifestation sont réinvestis dans des achats de livres pour la bibliothèque communale et dans du matériel de loisirs créatifs pour les ateliers que nous animons bénévolement les mercredis après-midi, principalement à destination des enfants."  
Art D'Lire

Posté par JNLEBLANC à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juin 2017

En exclu, les sujets du bac de français !!!

bac français est un jeu

En exclu-lulu, voici les sujets du "bac de français" qui vont tomber à 13 heures, selon le site Annabac...

1ère littéraire : de fortes chances pour un sujet sur l'argumentation... ou bien la poésie, l'humanisme et la renaissance, ou encore le théâtre !
(on vous recommande toutefois de ne pas négliger le roman et les réécritures...)

Les pronostics 2017 du bac L – Français (épreuves anticipées) | Annabac

1ère ES et S : de grandes probabilités pour le théâtre, ou le roman, ou la poésie !
(et révisez quand même l'argumentation...)

Les pronostics 2017 du bac S et du bac ES – Français (épreuves anticipées) | Annabac

1ère technologique : ce sera le théâtre ! Ou la poésie !
(et revoyez vos cours sur l'argumentation et le roman, okazou...)

Les pronostics 2017 du bac séries technologiques – Français (épreuves anticipées) | Annabac

 

facebook like

Bref, vous avez compris, TOUT peut tomber, comme chaque année.

Bonne chance et bonne journée !
(on en reparle ce soir...)

 

Posté par JNLEBLANC à 07:05 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

14 juin 2017

Demain, c'est le bac !!!!!!

Bac

Demain, l'épreuve écrite du
               "Bac de français".

Vous avez assez révisé, je pense.

Alors sortez, marchez, lisez...

Et pourquoi pas... de la poésie ?

Un joli souvenir récent du Printemps des Poètes, nos élèves mêlant leurs voix aux lectures choisies par l'association "Lire sous les Halles".

Après sélection en classe de poèmes chantant l'Afrique, voici une dizaine de volontaires pour se lever et chanter les joies, les douleurs, les espoirs, l'amour des poètes pour leur continent.

Un beau voyage par les mots et par les émotions.

Poésie MG

un compte-rendu du JDC

Posté par JNLEBLANC à 06:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

13 juin 2017

"Un nouveau dans la ville", de Simenon et Loustal (éditions Omnibus)

Aujourd'hui, une évasion :

Un nouveau dans la ville

de Georges Simenon et Loustal (éditions Omnibus) 

Loustal

Mettez au rancard vos vieux poches défraîchis : un Simenon illustré par Loustal en grand format, c'est du bonheur qui ne se refuse pas.

L'occasion rêvée de s'évader dans le temps de récits où le père de Maigret raconte la vie d'individus à l'existence morne soudainement bouleversée : dans une ville du nord des Etats-Unis, près de la frontière canadienne, l'arrivée d'un étrange étranger suscite la curiosité, puis l'hostilité.

Quatrième rencontre réussie entre le dessinateur et le romancier, à compléter par la réédition de policiers adaptés pour la nouvelle série de France 3, Le commissaire Maigret enquête, paru chez le même éditeur.

(J-N Leblanc, Mille-Feuilles,

Chronique parue dans Le Journal du Centre, juin 2017)

Posté par JNLEBLANC à 05:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 juin 2017

Au bistrot !

Du mardi 13 juin au samedi 5 août :
.
                            "Les bistrots"

.

une exposition prêtée par la Bibliothèque de la Nièvre (visible à la Médiathèque de Decize)

.
Lieux intimes et anonymes, les bistrots, cafés brasseries font partie de notre quotidien. Foyers d'effervescence populaire, intellectuelle ou politique, ils constituent un lieu de rencontre unique et favorisent le brassage d'idées et d'échanges.

 

Décidément, on parle beaucoup de bistrots en ce moment.

D'autres actus à suivre bientôt...

 

Posté par JNLEBLANC à 06:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

11 juin 2017

Evasions littéraires ! (Le retour du "Mille Feuilles", juin 2017)

mille_feuilles

JDC

Chronique de juin 2017, 
dans le Journal du Centre
le retour du 
Mille-feuilles !

Votre petite pâtisserie littéraire (à déguster une fois par mois) vous offre...

              l'évasion !             

                 Loustal               Bourgogne

           Un nouveau dans la ville            La Bourgogne             
             Simenon - Loustal          Didier Cornaille- Michel Joly
             (éditions Omnibus)            (éditions du Belvédère)         

 A découvrir également, les titres d'une Pile A Lire souriante pour l'été !

 

Une chronique parue le 3 juin 2017 dans le JDC

 et prochainement, livre par livre, sur le blog !

Posté par JNLEBLANC à 06:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juin 2017

Cinq bonnes raisons de vivre avec un chat !

chat_noir

Le site Passeportsanté.net présente...

Rob Chipou

cinq bonnes raisons de vivre peinard avec un chat !

Moins de visites chez le médecin

Les personnes vivant avec un animal de compagnie, visitent moins souvent leur docteur que ceux qui n’en possédaient pas. Prendre soin d’un chat ou d’un chien suffirait d’ailleurs à réduire la tension et le rythme cardiaque chez des sujets stressés ou hypertendus. Par ailleurs, les propriétaires d’animaux consommeraient moins de médicaments et verraient leurs frais médicaux annuels chuter de 70 %.

Une meilleure adaptation face à la maladie

Les animaux de compagnie constitueraient un soutien moral précieux pour surmonter les transitions difficiles (par exemple un deuil ou l’annonce d’une maladie) ; ils peuvent servir de distraction aux douleurs.

Une sensation de bien-être

Les propriétaires d’animaux seraient plus consciencieux, plus extravertis, moins craintifs et moins anxieux. La seule pensée qu’ils vont retrouver leur animal préféré atténue les symptômes ou le fait de caresser un animal réduit la pression artérielle, la température de la peau ou la fréquence cardiaque. 

Un moyen de contrer la solitude

98 % des propriétaires de chiens et chats parlent à leur animal de compagnie et que 75 % pensent qu’ils sont sensibles à leurs humeurs et à leurs émotions. Les animaux facilitent également le contact et les interactions, avec les membres d’une famille mais également avec des étrangers.

Un meilleur développement des enfants

Les enfants développent leur système immunitaire (moins d’infections respiratoires et d'infections de l’oreille). De plus, les animaux de compagnie favorisent le développement du langage ainsi que ses compétences en communication non verbale. Enfin, les animaux faciliteraient la maturation psychoaffective des adolescents (préservation de l’ambiance familiale, apaisement des tensions, responsabilisation, etc.).

Les propriétaires d'animaux vont moins chez le médecin

Posté par JNLEBLANC à 07:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

09 juin 2017

Zélés Xions, c'est reparti pour deux tours !

Résultat de recherche d'images pour

Elections législatives... 

La présidentielle a été tellement longue qu'on sature un brin ?

Pour se redonner du courage, voici quelques bulletins nuls repérés par L'Obs en avril dernier, un mélange entre artistes de l'origami, surréalistes et adeptes de l'OULIPO :

  

 

 

Présidentielle : les pépites des bulletins nuls du premier tour - L'Obs

Posté par JNLEBLANC à 07:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]