Le blog de Jean-Noël LEBLANC

17 août 2017

Quand Sherlock Holmes rencontre...

Sherloch Holmes gif

... le "Doctor Who" !

C'était en 1993.

Un cross over favorisé par Steven Moffat, bien entendu, qui s'occupait alors des deux séries britanniques.

Posté par JNLEBLANC à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 août 2017

Dieu a dit :

Dieu, le monde et Google

"On le sait peu, mais Mon plus grand succès est né par le hasard le plus total.

Quand J'ai créé l'homme, Je pensais juste à égayer le terrarium que Je M'étais installé dans le salon : c'était joli, toutes ces fougères, tous ces arbustes, ces monticules, ces cailloux, tout ce que J'avais placé et tracé dans le sable, dans la terre, dans le gravier, mais ça manquait un peu de mouvement. Les lichens, ça ne pousse pas très vite et pas très haut ! Les jardins japonais, avec un petit rateau et un filet d'eau, c'est pas très rock'n Roll !

Alors J'ai façonné une bestiole avec de la terre, de la boue. A l'aise, Glaise ! Dieu, "Ze King of la pâte à modeler" ! J'ai soufflé dedans, elle s'est mise à bouger toute seule. Du coup, J'ai décidé de créer un nouveau mot pour Mon terrarium : un "vivarium" ! Assez fier de Moi...

Au début, c'était rigolo, Je me suis tellement pris au jeu avec Ma bestiole que J'ai même créé une bébête supplémentaire ! Avec juste quelques petites modifications par rapport au modèle initial, pour pouvoir les différencier : un truc en plus en bas, deux trucs en plus en haut. Je les ai appelés Momo et Momette. Et quand J'ai vu que Momo prenait trop d'ascendant sur Momette, J'ai créé la belle-mère.

Et puis Momo et Momette ont commencé à se reproduire, et c'est allé tout seul. Ploup ! Ploup ! Momette s'est mise à pondre, puis à leur tour les bestioles qui sortaient de Momette, puis les enfants des enfants... Ploup ! Ploup ! Ploup !

Alors quand les enfants des enfants des enfants de Momo et Momette pullulent trop, hop ! Je remue la terre de fond en comble, Je balance une casserole de flotte pour inonder les nids, Je leur braque Mon projecteur hallogène sur la tronche, jour et nuit pendant plusieurs semaines ou Je ne leur donne plus à manger pendant une bonne période. Les plus coriaces, les plus organisés ou les plus chanceux résistent. Pour les autres, un peu de terre par-dessus pour que ça sente moins mauvais, et c'est reparti !

J'ai vu que, finalement,  ces remue-ménages permettaient d'occuper Mes bébètes pendant quelques mois ou quelques années, le temps qu'ils reprennent possession des lieux, ou que les plus forts chassent les plus faibles. C'est rigolo comme tout, cette agitation : parfois ça court dans tous les sens, parfois ça se groupe pour tenter une action en commun, mais la plupart du temps, chaque Momo et chaque Momette s'occupe de ses propres fesses.

Ce succès M'a un peu dépassé, Je l'avoue. Depuis quelque temps, J'ai remisé Mon terrarium dans un coin de l'atelier, et Je ne M'en occupe plus vraiment - Je Me suis mis à Candy crush. Et hier matin, de retour après deux cents ans de petites vacances - Je n'ai pris que deux cents ans, après, Je M'ennuie - Je suis allé voir Mes Momos et mes Momettes dans leur vivarium. Quel bazar ! Ça devient infernal, les bébètes sont trop nombreuses, trop nerveuses. J'ai voulu y mettre la main pour remettre un peu d'ordre, et ils M'ont mordu ! Bien l'impression qu'ils ont décidé de Me chasser de leur paradis terrestre, que Je n'y remette plus un doigt !

OK, puisque c'est ainsi, Je M'en vais te vider tout ça dans le composteur, et Je recommencerai - peut-être ! - Mes expériences tranquillement, dans une ou deux éternités."

Dieu (propos recueillis in Chelburg Press Mag, décembre 2012)

Posté par JNLEBLANC à 06:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 août 2017

"Carnaval sous-marin", une plongée magique !

soleil

La haute mer vous effraie ?... Vous n'osez pas mettre la tête sous l'eau ?...

Accompagnez ces plongeurs dans leurs découvertes étonnantes de la faune et la flore sous-marine... C'est parti pour près de 5 minutes de bonheur, à visionner en plein écran.

Bonne plongée à tous !

 

Merci, Fred ! ;-) 

 

Posté par JNLEBLANC à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 août 2017

Une p'tite bière très spéciale...

L'Ecolomag le magazine de l'écologie 

biere

A la recherche d'une p'tite bière bien fraîche pour les après-midis d'été ? Dans L'Ecolomag, je découvre une nouvelle marque :

42˚ à l’ombre ! Vous prendrez bien une p’tite bière ?

Résultat de recherche d'images pour "bière urine pilsner""Une Pisner ? C’est nouveau ! Très tendance ! Une bière développement durable ! Ensuite, vous irez uriner là-bas, au fond à gauche, dans des urinoirs portant le panneau « pour la science ». Et à la sortie, un 2e panneau vous dit « Merci pour votre contribution ». Jusque-là, rien d’extraordinaire.

Sauf que… lorsque vous saurez ce que la science fait des urines des buveurs de bière dans les festivals bien arrosés, précisément, de bière, en Belgique ou Danemark, je ne suis pas certaine que la p’tite bière passera avec autant de jouissance et de légèreté !

dessin-econews60

Car voici ce qu’en fait « la science » si aimable pour vous remercier : en Belgique, avec 3 000 litres d’urine, elle fabrique 1 000 litres d’eau dite très pure. Mais aussi, toujours « la science » extrait des urines les éléments minéraux qui servent d’engrais aux plantations destinées à la fabrication de la bière. Et aussi les urines participent à la fermentation du malt. Ça c’est en partie en Belgique et tout à fait au Danemark.

L’idée de l’exploitation des urines a germé dans la tête d’un humain époustouflé devant le travail monstrueux que représentait l’évacuation des stocks d’urines lors de festivals. Tout ça peut paraître encore très clean.

Quoi que nous sommes là devant un circuit fermé de l’humain à l’humain via le sol, l’eau et la fermentation.

L'Attaque de la planète Uri-Nouar !

Mais, il y a pire. Un pire dont on ne parle jamais nulle part : (...) il est impossible de débarrasser ces liquides et même l’eau, des pesticides, des médicaments et des hormones qu’ils contiennent. Alors, développement durable, certes ! Mais avec rediffusion des pesticides, médicaments, fractionnés par la filtration et donc encore plus nocifs.

Car le corps humain essaie de se débarrasser au maximum de ces produits chimiques notamment par les urines. D’ailleurs, n’en déplaise aux adeptes de la dégustation des urines et contrairement à une idée qui était largement partagée, il est absolument démontré depuis 2016 que les urines ne sont pas stériles.

Alors ? Toujours OK pour la p’tite bière Pisner, qui porte si bien son nom ?"

France Guillain

France Guillain 

La chronique intégrale est ici : 
                        L'écolomag - Le magazine écologique – ECONEWS

disponible en magasins bio ou sur Internet pendant le temps de diffusion :

Dernier numéro de l'Ecolomag

Quelques recherches complémentaires sur ce "Beercycling" :

L'expérience de goûteurs de Pisner sur le site Munchies : 

On a goûté la première bière à la pisse du monde - MUNCHIES

Posté par JNLEBLANC à 06:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 août 2017

La Statue de la Liberté : à New York ou à Paris ?...

Paris 1

NY+

Il y a quelques semaines, de sortie à Paris avec des élèves, nous avons descendu quelques escaliers, au milieu de la Seine, pour aller saluer Lady Liberty... la petite Française, celle qui tourne le dos à la tour Eiffel et qui regarde très loin, du côté de Liberty Island !

IMG_1879 b
Lady Liberty avait enfilé un t. shirt, le jour de notre visite !

Voici son histoire : 

Offerte par les citoyens français établis aux États-Unis, à l’occasion du centenaire de la Révolution Française, la Statue de la Liberté, dite "de Grenelle", fut inaugurée en 1889, soit seulement 3 ans après celle aux Etats-Unis (et la même année que la Tour Eiffel).
.
Cette version est un moulage en bronze du modèle réduit (au quart de l'originale, soit 11,50 mètres) réalisé par Bartholdi lui-même. Elle connut cependant quelques déménagements, comme le raconte avec force détails l'excellent site Paris-1900 : installée à l'extrémité du pont de Grenelle le 4 juillet 1889, elle tourne d'abord le dos à la Seine et à New York ; plus facile pour l'inaugurer ou l'admirer, certes, mais contre le voeu de Bartholdi.
Carte postale de Paris - Le pont de Grenelle..
.
En 1937, à l'ocassion de l'Exposition Universelle, elle regarde enfin la Seine et New York, toujours du haut du pont.
Pont de Grenelle et statue de la liberté en 1964.
.
En 1968, quand le pont de Grenelle est reconstruit, la statue descend à la proue de l'Île aux Cignes. Moins facile à photographier, mais tellement plus à sa place, à l'instar de sa grande soeur :

Statue_de_la_Libert__Paris_Grenelle75
Photo d'Alexandre Rosa, sur le site TravelPics.fr

.
Trésors de Paris - Monnaie de Paris
La Monnaie de Paris" en propose une médaille luxueuse : "La face présente une vue de la Statue de la Liberté de Grenelle, avec en fond la tour Eiffel. Au premier plan, on retrouve la flamme de la Statue de la Liberté décorée d’un dépôt sélectif d’or sur les coupures argent. Le texte inscrit sur le socle de la Statue, « Non exercitus neque thesauri Praesidia Regni, sunt verum amici. », est ici traduit en français sur le bord de la pièce : « Ce ne sont ni les armées ni les trésors, mais les amis qui sont les soutiens d’un état.».
Au revers, le plan de Paris et de ses arrondissements est stylisé sous forme de petites pyramides facettées avec autour, le nom de la Série, le millésime et le différend." :

Statue de l’île aux Cygnes : pont de Grenelle - Paris 15 / métro : Javel (ligne 10) ou Bir Hakeim (ligne 6)

On pourrait même parler des autres versions de Lady Liberty qui existent à Paris ou partout dans le monde (article à suivre ?), comme ci-dessous, cette étonnante reproduction, à Poitiers !

Posté par JNLEBLANC à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 août 2017

Le calendrier de toutes les journées mondiales !

Babel Web

Si vous êtes fana des célébrations multiples et variées mélangeant commémorations officielles et publicités déguisées, coups de projecteur humanitaires ou Port'Nawak, si vous êtes à l'affut des Journées mondiales de la femme, des toilettes, du jambon-beurre, de la lèpre ou de la frite belge, de quoi lancer la conversation en arrivant au boulot le matin ou vous épancher sur Facebook, ce site est pour vous : il recense toutes les journées mondiales !

A suivre donc : 

Journée Mondialeaujourd'hui : Journée(s) mondiale(s) de la Jeunesse et de l'Eléphant !

13 août : Journée mondiale des Gauchers

16 août : Journée mondiale du Cerf volant

...  

Pour le reste de la semaine, du mois et de l'année, c'est ici :

Journée mondiale, le site des journées célébrées dans le monde entier

 

JM

Posté par JNLEBLANC à 06:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 août 2017

Une "Nuit Beatles" sur Arte !

BeatlesLogo

beatles emoticon 2

Arte rend ce soir hommage aux Beatles, avec une suite d'émissions à partir de 22h35. Riche et varié :

Arte beatles

Programme TV aujourd'hui. Emission, série, film, documentaire | ARTE

Posté par JNLEBLANC à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 août 2017

Des livres pour l'été ! (2)

la lecture

Alors que l'été s'alanguit en de vastes plages d'ennui délicieux (bon, j'arrête là ma "poésie"), ma pile des livres lus cet été a déjà largement dépassé ma pile des livres qui restent à lire !

De tout, du sérieux, du léger, de l'inutile, du délicat, du bulldozer...

Bilan dans quelques jours, car il faut se remettre au boulot, les amis !

Le bonheur de la lecture

Sur quelques sites et blogs, j'ai trouvé quelques listes "définitives" des grands classiques ou des contemporains "indispensables". Si ça peut servir à quelqu'un, voici donc quelques Guides indicatifs.

Résultat de recherche d'images pour "100 livres a lire"

«Les 100 livres à avoir lu avant de mourir...» Il y en a un peu plus, je vous le mets quand même?! - Liste de 156 livres - SensCritique

Challenge Les 100 livres à lire au moins une fois – des livres, des livres !

 

On peut aussi établir la sienne, ou continuer de lire au petit bonheur la chance, au rythme de ses rencontres, de ses envies !

Posté par JNLEBLANC à 07:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

09 août 2017

Exposition artistique dans le Morvan (Philippe Rollin)

Palette

Dessins, aquarelles et peintures de Philippe Rollin peuvent être admirées à La Rustine, à Panneçot, ce lieu magnifique près du barrage où on peut se restaurer, assister à des concerts, voir des expositions, se retrouver entre amis dans une belle ambiance champêtre.

Victor Hugo

                   Exposition jusqu'au 25 août, 

ouverte les après-midis de semaine à partir de 16h,
et le dimanche à 11h (fermeture le jeudi).

Posté par JNLEBLANC à 06:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 août 2017

"Black coffee", par Patricia Kaas

Un_bon_caf_2

Le huitième "black coffee" de l'année, c'est Patricia Kaas qui nous le sert ! 

 

En décembre, vous me direz vers lequel de ces breuvages votre goût vous a poussé : plus velouté, plus clair, plus sucré ?... 

 

Posté par JNLEBLANC à 06:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 août 2017

La maison "Zéro déchet" !

Terre

Une « Maison du zéro déchet » à Paris

La « Maison du zéro déchet » vient d'ouvrir à Montmartre, lancée par l'association "Zero Waste France" et "Zero Waste Paris".

Conférences, projections-débats, ateliers de fabrication de shampoings, ateliers de cuisine, expositions, rencontres...

la-maison-zero-dechet

 .

Tout pour vivre en produisant moins de déchets et protéger l’environnement : sacs réutilisables pour les achats en vrac, cotons démaquillants lavables, conserves, plats cuisinés et boissons en emballages consignés, librairie spécialisée, points de collecte de petits déchets (piles, ampoules)...

A visiter !

La Maison du zéro déchet
du lundi au vendredi de 12h à 20h,
et le samedi de 10h à 19h.
(au pied du Sacré-Coeur, à Montmartre)

Plus d’infos sur :
Zero Waste France | La Maison du Zéro Déchet : on ouvre !

---------------------------------------------------------------

L'Ecolomag le magazine de l'écologie

Iéconewsnfo lue dans le magazine gratuit L'Ecolomag - (Juillet/Août 2017)

A retrouver ici : www.ecolomag.fr ou dans vos magasins bio 

 

Posté par JNLEBLANC à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 août 2017

"Le Coucher de soleil", un cocktail pour l'été !

grappes

Découverte d'un blog du Parisien, Les Grappes, destiné aux amoureux du vin !

Sept recettes de cocktails proposées, avec mon préféré : 
                      "Le coucher de soleil"...

coucher de soleil - Blog les grappes

"La couleur d’un soleil couchant dans votre verre… tout un programme. Munissez vous d’une bouteille de rosé et c’est parti pour le cocktail de l’été !

Ingrédients: 1 bouteille de vin rosé sec + 15 cl de Pulco Orange + 5 cl de Cognac + 5 cl de sirop de sucre de canne.

Recette : on mélange les ingrédients dans une bouteille d’un litre : d’abord le sucre de canne, puis le cognac, le Pulco et enfin le vin rosé. On sert le cocktail très frais."

Six autres idées de cocktail pour réjouir votre été :

Cocktails à base de vin: 7 idées pour séduire vos amis !

Posté par JNLEBLANC à 07:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

05 août 2017

Bagarre à New York : une petite fille contre un taureau !...

NY+

New York +  !

L'info m'avait échappé, et c'est le site Culture Box qui me l'apprend :

En mars 2017, les promeneurs autour de Wall street découvrent une nouvelle statue juste à côté du fameux taureau dont tout le monde vient toucher les coucougnettes.

NY Charging Bull

Ce taureau, installé ici en 1989 (deux ans après le krach d'octobre 1987), symbolisait "l'esprit d'entreprise américain", selon son créateur, l'artiste Arturo di Modica.

A l'occasion de la Journée de la femme, l'artiste américaine Kristen Visbal a créé cette nouvelle statue, the Fearless Girl”, représentant la résistance de toutes les femmes : déterminée, les poings sur les hanches, sans peur, elle fait face à l'animal menaçant.

La statue "the Fearless girl", New York, Etats-Unis, le 12 avril 2017

                   "The Fearless girl", New York, le 12 avril 2017 - 

© Jewel SAMAD / AFP

Cette "Petite fille intrépide" chagrine l'auteur du Taureau, qui a décidé de porter plainte : "C'est vraiment mal. Elle est là à attaquer le taureau." Selon lui, le taureau représente la liberté et la paix du monde entier, et l’apparition de la petite fille tenant tête à son bovin “a changé le message de son oeuvre en quelque chose de négatif.” Rappelez-vous, il disait aussi autrefois que son "Charging Bull" représentait "la force, le pouvoir et l'espoir du peuple américain".

La Petite fille intrépide ne devait rester qu'une semaine, mais le maire de New York Bill de Blasio a décidé de la maintenir jusqu'en mars 2018, malgré l'avocat du sculpteur du Taureau qui prétend qu'elle est devenue "une force négative et une menace", invoquant notamment les droits d'auteur et de marque déposée.

A suivre, car le maire reste ferme et une pétition de citoyens lui donne raison.

La "petite fille intrépide" fustigée par l'auteur du taureau de Wall Street

Day three : Prenons de la hauteur ! - Le blog de Jean-Noël LEBLANC

Posté par JNLEBLANC à 07:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

04 août 2017

Deux mouvements de femmes pour la liberté

Femme
Le site CNEWS Matin relaie deux mouvements de rue récents, en Turquie et en Algérie : les femmes veulent retrouver leur liberté.

En Algérie d'abord : fin juin, Sara, 27 ans, passe la journée à la plage sans oser se dévêtir pour aller se baigner. Elle invite alors des membres de sa famille à se rassembler en maillot de bain sur la plage. Le 5 juillet dernier, une cinquantaine de femmes se retrouvent à la station balnéaire Annaba, puis le mouvement prend rapidement de l'ampleur : lors de la dernière sortie, elles sont près de 3.600 à braver les interdits de la religion et de la société. « Le but n'est pas d'imposer une quelconque tenue, écrit la journaliste Lila Mechakra dans le journal Le Provincial, mais d'encourager la diversité qui représente la société algérienne et la liberté de choisir sa tenue pour la femme des temps modernes ».

Résultat de recherche d'images pour "Don't mess with my outfit"A Istanbul enfin, sous le slogan « Don't mess with my outfit » (Lâche-moi avec ma tenue) : lancé après plusieurs agressions physiques ou verbales, notamment d'une jeune femme de 21 ans dans un bus (Horreur : elle portait un short !...), les femmes turques réclament le droit de s'habiller comme elles le souhaitent, en short, en pantalon, en robe, avec ou sans un voile. 

Le mouvement dénonce de manière plus générale l'intolérance croissante envers les femmes et les minorités, alimentée par la politique du gouvernement. 

L'article intégral : 
Turquie : les femmes manifestent pour s'habiller comme elles veulent

Posté par JNLEBLANC à 06:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 août 2017

"vive le pinard !"

Merci à Fred pour cette info :

« Vive le Pinard ! Produire et boire du vin pendant la Grande Guerre » est une exposition présentée jusqu’au 14 octobre 2017 à l'Historial du Paysan Soldat, à Fleuriel, dans l'Allier.

Sur les chemins de France et de Navarre, le soldat chante en portant son barda, une chanson aux paroles bizarres, dont le refrain est « Vive le Pinard ».

Du cheminement du vin depuis sa production jusqu’à sa consommation sur le front et à l’arrière.

Vive le pinard ! Une exposition riche en découverte... | TV des chefs gastronomie et terroir

musée Fleuriel Allier Auvergne - Infos pratiques Historial du paysan soldat

 Vive le pinard ! par Michel Simon, dans Le vieil homme et l'enfant :

Mise à jour suite à notre visite du Musée :

De nombreux documents, lettres, objets, installés dans les bâtiments de l'ancienne ferme de deux paysans de Fleuriel, envoyés au front pendant la guerre de 14-18.

Le bonus de l'exposition permanente : un petit film de 15-20 minutes à base de photos stéréoscopiques pour raconter la guerre. L'effet de relief est saisissant.

Pour l'exposition temporaire : toujours un travail considérable de panneaux et d'objets, explicitant la place du "pinard" dans la société et surtout dans le conflit de 14-18 : publicités, articles, photos, le bidon modèle 1877, les mercantis, les ravages de l'alcoolisme, etc.
Un film d'une quinzaine de minutes propose des films autour du vin et des soldats, avec des citations nombreuses d'époque (Le Feu, Ceux de 14, La Peur, articles de journaux...)

Une heure très riche, que prolongera le catalogue de l'exposition qui reprend le cheminement de l'exposition (emprunt sur demande chez Bibi !)

Posté par JNLEBLANC à 07:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]