12 juillet 2012

Meg Cabot a dit :

"J'essaie d'écrire tous les jours de 10 heures à 18 heures, mais je n'y arrive jamais ! Je vis dans une vieille maison à Key West (Floride), avec mon mari - rencontré à 18 ans ! - et deux chats très âgés : mes journées sont souvent interrompues par des allers-retours chez le vétérinaire ou par des visites d'exterminateurs de termites... Je sais que certaines personnes méprisent la chick lit', et il y a certainement eu quelques mauvais livres. Mais j'ai aussi lu de très mauvais polars ou romans de SF ! Certes, l'amour est le thème... [Lire la suite]
Posté par JNLEBLANC à 07:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 juillet 2012

Moebius a dit :

Autoportrait de JeanGiraud/Moebius "Quand je suis arrivé dans le métier à la fin des années 1950, le mot d'ordre était : « Pas de vagues. » Tout le monde était dans le collimateur de la police, au moindre faux pas, une image dérangeante, un dialogue pas clair, c'était la convocation au Quai des Orfèvres et le risque d'être suspendu, au nom de la protection de l'enfance. Très naturellement, nous faisions des histoires de faux-monnayeurs, d'inventeurs farfelus. Mais sous la surface lisse, il y avait des mouvements, des courants... [Lire la suite]
Posté par JNLEBLANC à 06:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 juin 2012

Jean-Jacques Rousseau a dit :

A l'occasion du tricentenaire de la naissance de Jean-Jacques Rousseau, venu au monde dans la douleur le 28 juin 1712, écoutons parler le grand homme sensible, pas vraiment tendre cependant avec les livres. "Si l'on brûlait tous les livres ennuyeux, que deviendraient les bibliothèques ? Je hais les livres ; ils n'apprennent à parler que de ce qu'on ne sait pas. Je suis homme et j'ai fait des livres ; j'ai donc fait aussi des erreurs. Les livres sont des sources de disputes intarissables : parcourez l'histoire des peuples, ceux... [Lire la suite]
Posté par JNLEBLANC à 10:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 juin 2012

Hubert-Félix Thiéfaine a dit :

  HFT, photo de Jérôme Bonnet "Entre 15 et 20 ans, j'ai tâté de tout : peinture, photo, théâtre, écriture de romans ou de poèmes. Au bout du compte, les gens que je côtoyais et à qui je montrais mes « œuvres » ont d'une certaine manière choisi pour moi. Je me souviens par exemple qu'un jour, un copain libraire m'a présenté à un éditeur. Il a lu ma prose et mes poèmes. A la fin, mon copain m'a demandé de prendre ma guitare et de chanter. L'éditeur m'a regardé et s'est exclamé : « C'est ça votre truc ! » J'ai fini par... [Lire la suite]
Posté par JNLEBLANC à 06:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juin 2012

Sergio Larrain a dit :

Deux fillettes à Valparaiso en 1957 "Pour faire une bonne photo, il faut partir de bonne humeur le matin à l'aventure, en marin qui hisse sa voile. Errer, regarder, dessiner et regarder encore, jusqu'à ce que l'on sorte du monde connu pour entrer dans ce que l'on n'a jamais vu. C'est alors que les images apparaissent." Sergio Larrain (cité par Luc Desbenoit, in Télérama, 15 février 2012)
Posté par JNLEBLANC à 06:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2012

François Busnel a dit :

"A quoi sert la littérature ? A poser les bonnes questions. Il n'est pas certain, en revanche, qu'elle apporte des réponses. Tant mieux ! C'est précisément ce qui la distingue de l'idéologie. La littérature, en somme, propose une vision de la vie : ne jamais laisser les questions s'éteindre en soi. Pour le manuel de prêt-à-penser, circulez, il n'y a rien à voir ! Le questionnement incessant, le doute, les mille et une pistes qui s'entrecoupent et se choquent, les zigzags... voilà ce qui fait le socle d'une grande littérature. Il en... [Lire la suite]
Posté par JNLEBLANC à 06:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mai 2012

Frédéric Beigbeder a dit :

A propos du dernier livre de Jean-Philippe Toussaint, L'Urgence et la patience, paru aux éditions de Minuit) "Toussaint vient de mettre deux mots sur une évidence impalpable : écrire c'est être tiraillé entre deux forces contradictoires. C'est, dit-il, comme "tirer des pénaltys avec des chaussures de ski". D'un côté il faut une URGENCE. Trop de livres ne sont pas nécessaires ; on pond alors ce que Paulhan surnommait des "livres qu'il n'aurait pas fallu". Beaucoup d'auteurs n'ont tout simplement rien à dire d'indispensable. (...)... [Lire la suite]
Posté par JNLEBLANC à 06:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 mai 2012

Ben a dit :

"Tout est venu de ma rencontre avec Yves Klein. Je dessinais à cette époque des figures en forme de banane, quand Yves Klein m'a dit d'arrêter et de continuer mes écritures. Son monochrome bleu rendait caduc mon souci de trouver une forme nouvelle. Comme personne n'écrivait sur toile, j'ai suivi son conseil en privilégiant le sens des mots. Certains se satisfont d'une oeuvre et pensent, lorsque leur tableau est achevé, qu'ils ont gagné la manche, car ils ont quelque chose à montrer. Moi, je n'ai que des questions à poser. Je ne... [Lire la suite]
Posté par JNLEBLANC à 06:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mai 2012

Jack White a dit :

Ecrire, "c'est une question de discipline. Le secret est de trouver sa zone de confort. Mon rythme paraît cauchemardesque à d'autres ; à moi, non. Ma vie privée n'est pas simple à gérer, mais, côté création, je n'ai jamais d'angoisses. Mon enthousiasme est intact, j'ai l'impression d'avoir toujours plus d'idées que je n'en réaliserai jamais. Mon secret est justement de ne rien planifier en avance. C'est ce qui permet d'être toujours disponible. Soit on fait ce que l'on sent, soit on ne cherche qu'à fabriquer un produit censé... [Lire la suite]
Posté par JNLEBLANC à 06:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mai 2012

Pierre Bergougnioux a dit :

Pierre Bergougnioux (photo Richard Dumas) "J'ai toujours énormément lu, dès l'enfance. En même temps, il existait une règle invariable : les livres que je lisais se rapportaient toujours à des endroits où je n'avais jamais mis les pieds. Et réciproquement, les lieux qui m'étaient familiers, l'univers dont j'avais l'expérience sensible, étaient dépourvus d'écho dans le registre éclatant, prestigieux, sacralisé de la littérature. Ce qui était notre expérience, notre vie, n'existait qu'une seule fois, dans les choses elles-mêmes.... [Lire la suite]
Posté par JNLEBLANC à 06:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]