19 mars 2021

De Niro, Gibson, et Jacques Frantz

Il était comédien, mais probablement bien plus connu pour "donner de la voix" à d'autres comédiens. Pour moi, il "était" Robert de Niro, il "était" Mel Gibson. Sa dernière interview : Sur le site Cineradio, de nombreuses interviews de ces doubleurs, indispensables et attachants ! Mel Gibson et Robert De Niro orphelins de voix
Posté par JNLEBLANC à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 mars 2021

Kirk Douglas [Qu'est-ce qu'on retient de 2020 ?... (7)]

Héros au cinéma, héros dans la vie, Kirk Douglas est décédé l'an dernier à l'âge de 103 ans. Né aux Etats-Unis de parents juifs ayant fui l'antisémitisme de l'actuelle Biélorussie, il avait été baptisé "Issir Danielovitch". Kirk Douglas fut son pseudonyme d'acteur, et bientôt son nom officiel.  Sa longue existence est émaillée de combats militants et de grands films : L'Emprise du crime (le 1er, en 1946), La Vallée des géants, La Captive aux yeux clairs, Règlement de compte à OK Corral, Les Sentiers de la gloire, Les... [Lire la suite]
Posté par JNLEBLANC à 06:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mars 2021

Les chansons de Bob (Robert) Conrad

Avant d'être un beau cow boy agent secret, Robert Conrad était chanteur, au début des années 60. On trouve encore ici ou là des enregistrements de ces chansons au style qu'on n'attend pas forcément de lui : Again Façon yéyé, Keep It Up : Love You  I Just Gotta Have You Ballin' The Jack - I Want You Pretty Baby, qui valent surtout pour les photos d'illustration de l'acteur...  Et même des titres latinos, en espagnol :
Posté par JNLEBLANC à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 février 2021

James West, LE héros !

Pour en savoir davantage sur Robert Conrad et Les Mystères de l'Ouest,voici quelques émissions et documentaires : Ecran Large, une émission radio de Thierry Genovese, mais illustrée de nombreuses images, "avec le président de l'association James West composée du président Sylvain Marie et son secrétaire Christophe Morin (archivistes, documentalistes), des puits de connaissances qui nous révèlent de belles anecdotes sur notre comédien préféré, que nous avons eu en duplex 30 secondes grâce à nos deux amis..." : The Wild Wild... [Lire la suite]
Posté par JNLEBLANC à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 février 2021

"Charles Trenet, l'enchanteur"

"Patrick Weber présente un long portrait de Charles Trenet. Vingt ans après sa mort, ce documentaire propose un nouveau regard sur l'artiste. Quand, en 1956, le chanteur apparaît à la télévision, il a 43 ans. Et c'est un homme de 60 ans voire de 70 ans qu'a connu le public d'aujourd'hui. Le premier Charles Trenet, celui qui a transporté la France quand il avait 25 ou 30 ans, reste en grande partie un inconnu. C'est pourtant ce gamin de génie qui, à 25 ans, inventa la chanson française. Mais les archives qui émaillent ce... [Lire la suite]
Posté par JNLEBLANC à 06:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 février 2021

Quel(le) Carrière !

"Le néant n'est pas la mort, même si la mort est probablement le néant."Jean-Claude Carrière Jean-Claude Carrière représentait pour moi la classe et la culture, de sa belle voix grave et sereine. Non, mieux qu'un homme cultivé : Carrière était un érudit. Ecrivain, scénariste, parolier, metteur en scène...Les scénarios de Belle de jour, Borsalino, La Piscine, Cet obscur objet du désir, Un Amour de Swann, le Cyrano-Depardieu, Le Père Goriot-Aznavour... c'était lui ! Dans La Controverse de Valladolid, il met en scène le débat... [Lire la suite]
Posté par JNLEBLANC à 07:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 février 2021

Robert Conrad (Qu'est-ce qu'on retient de 2020 ?... (6))

Parmi les disparus en 2020, il en est un qui tient une place spéciale : Robert Conrad fut un acteur de séries incontournable depuis les années 60. Dans Hawaiian Eye, sa 1ère série importante (jamais vue en France), il joue un détective privé à Hawaï, "ancêtre" de Magnum, donc. Quelques photos et extraits dans cette rétrospective en hommage à sa carrière : Robert Conrad fut "Pappy" Boyington, Nick Carter, l'"homme de Vienne", mais surtout James West, LE héros de mes années "orties douces". C'était... [Lire la suite]
Posté par JNLEBLANC à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 janvier 2021

Jean-Pierre Bacri

"C'est fini, vous la verrez plus, ma gueule !" (Le Sens de la fête) J'ai probablement découvert Jean-Pierre Bacri au cinéma dans Le grand pardon. Puis ce fut L'été en pente douce en 1987. L'année suivante, un très beau rôle dans Mes meilleurs copains de Jean-Marie Poiré. Plus tard, dans le Didier de Chabat. Enfin, évidemment, les "Bacri-Jaoui" m'ont enchanté pour leurs dialogues, leurs situations douces amères et si humanistes. Souvenir ému de Cuisine et dépendances, On connaît la chanson, (pourra-t-on lire... [Lire la suite]
Posté par JNLEBLANC à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2021

La mort de Claude Brasseur [Qu'est-ce qu'on retient de 2020 ?... (2)]

Avec la mort de Claude Brasseur en décembre dernier, c'est fait : ils sont vraiment tous au Paradis à présent, les quatre copains des "Eléphants". A la bande s'ajoutent les autres noms de l'affiche, Danielle Delorme, Yves Robert et Jean-Loup Dabadie (qui s'est fait la malle en mai, avec Guy Bedos). Plus concrètement, Claude a rejoint son père Pierre au cimetière du Père Lachaise. A la mort d'une célébrité, chacun ravive ses souvenirs. Pour moi, Brasseur était François Beretton, le père démuni devant son adolescente de fille dans... [Lire la suite]
Posté par JNLEBLANC à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2020

Casimir est mort !...

Casimir est mort. Enfin, plutôt le "fils" de Casimir. Le comédien ayant endossé le personnage à la retraite d'Yves Brunier s'appelait Régis Fassier, il avait 56 ans. Il vient de rejoindre le "Village dans les nuages"... On m'a suggéré de reprendre le rôle. Je sais maintenant comment je vais occuper mes vacances... Casimir à "Chez l'Bourg" ! Ma proposition pour rendre hommage à Casimir :  
Posté par JNLEBLANC à 06:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]