langue

Un peu de conjugaison

La conjugaison de certains verbes pose toujours souci.

On pense à moudre, à coudre, par exemple. 
Heureusement, on n'a pas tellement d'occasions de les utiliser de nos jours : plus personne ne moud son café ou son blé (dac, "presque personne" !), plus personne ne coud ses habits (dac, "presque personne" !).

Tentez donc tout de même l'aventure avec ces verbes irréguliers (solutions en bas de message, mais cherchez d'abord vous-même...) :
"Il faut que je ... mon café." (moudre, subjonctif présent)
"La semaine dernière, nous ... un bouton supplémentaire à notre chemise." (coudre, passé simple)

Mais tenez, attaquons-nous à bouillir ou frire
"Je n'aurais jamais imaginé qu'elle ... ainsi d'impatience.(bouillir, subjonctif imparfait)
"Il est nécessaire que vous ... les pommes de terre avant midi." (frire, subjonctif présent)

Les solutions (à "surligner" pour les faire apparaître) :

"Il faut que je moule mon café"

"La semaine dernière, nous cousîmes un bouton supplémentaire à notre chemise."

"Je n'aurais jamais imaginé qu'elle bouillît ainsi d'impatience" (bouillir, subjonctif imparfait)

"Il est nécessaire que vous ... les pommes de terre." Imposible ! Ce verbe ne se conjugue pas aux personnes plurielles... On dit qu'il est défectif. Remplacez-le alors par faire frire.

frire - Conjugaison du verbe frire