Micro 2

Farfouillant dans des brouillons anciens, notes éparses et liens divers "mis de côté" pour chépakan, je retombe sur une interview de Régis Debray datant d'avril 2015, à France Inter.

Régis DebrayLe philosophe y évoquait l'école et la réforme de l'époque On pourrait y voir peut-être une leçon générale de vie, au-delà de l'attention, l'assiduité et le travail soutenu que doit fournir l'élève (même à distance dans la "continuité pédagogique"...) :

Allllllllllllllez, vaaaaaaaaaas-y, on yyyyyyyyy croiiiiiiiit !

« L'effort de l'élève, cela paraît banal, mais on a tendance à l'oublier. L'enseignement est un lieu d'exigence, de contraintes, alors qu'on l'admet pour le sport. On ne fait pas douze secondes au 100 mètres sans exercice, sans persévérance, sans répétition. Il faut de la discipline, d'ailleurs, la civilisation aussi, ce n'est pas le Nutella, c'est l'effort ! »

Une formule probablement valable encore dans cette période de "retour à la vie".

Retrouvé ici : Régis Debray : «La civilisation, ce n'est pas le Nutella, c'est l'effort»