Dora

Joyeuses Fêtes !

Dans 14 jours, c'est Noël !

Une histoire croquignolesque...

Denis Granjou s'en fait l'écho dans Le Parisien : le maire du beau village médiéval d'Issigeac (en Dordogne) a reçu dernièrement un mail de l'association végane Peta.

Issigeac

« L'élu a reçu un mail de l'association végane Peta dont plusieurs membres, en vacances dans le village médiéval, ont remarqué qu'une des ruelles portait le nom de rue de la Saucisse. « Ils sont fermement opposés à cette dénomination et ils nous conseillent même de la rebaptiser Rue Soy-cisse, en référence au soja en anglais... »

rue saucisse

« Ces gens-là sont complètement hors sujet. La saucisse n'a rien à voir avec du porc. C'est le surnom que les villageois donnaient à une des leurs au début du XXe siècle, car elle était voûtée. (...) Les anciens racontent qu'elle adorait ce surnom alors, pourquoi cette démarche aujourd'hui ? » s'interroge Elma Laporte, la seule habitante à l'année de cette ruelle d'une quinzaine de mètres de long il y a dix-huit ans, elle a acheté la vieille maison en pierre où vivait « La Saucisse »."

L'article entier à lire ici :
La situation résumée en images par France 3 Nouvelle-Aquitaine :
En fouillant un peu sur Internet, je découvre que la situation n'est pas isolée, pusiqu'en Normandie aussi, Peta a ciblé une "Rue Saucisse", à Villers-sur-Mer...
"Pour PETA, ce n’est pas une première. L’association avait récemment demandé de changer la rue aux Fromages en rue aux Fauxmages à Caen, la rue du jambon en rue des Gens Bons à Lille ou encore  la Place de la grande boucherie en Place du potager à Strasbourg. Quid de la rue Jules Saucisse à Deauville ?"