Ça m'a l'air d'être un chouette bouquin, qui recense 100 chansons censurées à leur époque, notamment quand les artistes abordent la politique du gouvernement et la guerre (Le déserteur, La chanson de Craonne...) que sur (Satisfaction, Je t'aime, moi non plus...).

Aujourd'hui, beaucoup de ces titres nous paraissent bien anodins, certaines chansons étant devenues des "classiques" de Brassens, Perret, Ferrat, Gainsbourg, Montand... Mais ça permet de nous pencher utilement sur le regard de nos sociétés, l'avancée des moeurs ou le retour de la morale.

Peut-être la pire des censures, va savoir.

Résultat de recherche d'images pour "Pierre-Jean de Béranger""À la fin du XIXe siècle déjà, le chansonnier Pierre-Jean de Béranger a été emprisonné pour blasphème et, en 1917, la chanson de Craonne envoyait directement les mutins devant le peloton d'exécution.

De l'après-guerre à 1981, le comité d'écoute de la Radiodiffusion française classait les chansons en quatre niveaux : autorisées, diffusion après 22 heures, diffusion après minuit, ou interdites d'antenne. Cette magnitude de la subversion a distingué Georges Brassens, les Frères Jacques ou Léo Ferré comme ses meilleurs clients, mais rares furent les chanteurs épargnés. Notre Johnny national lui-même a été blacklisté !

"L'amour avec toi" Michel Polnareff (1966)À la télévision, Pierre Perret est sanctionné pour avoir interprété « Les Jolies Colonies de vacances ». La pudibonderie, le politiquement correct ne sont pas une exclusivité française. La BBC a interdit la diffusion des Beatles ou de Donovan, leurs textes faisant allusion à la drogue. Avec le temps, les procédures ministérielles, les gesticulations des ligues de bien-pensance prennent le relais. Un nouveau wagon d'artistes en pâtit, de Gainsbourg à Renaud en passant par les NTM. Politique, antimilitarisme, religion et sexualité constituent l'ordinaire des mises à l'index temporaires le plus souvent, le temps que la société évolue. Mais il arrive aussi que la censure s'acharne. En 2002, les rappeurs du groupe La Rumeur en feront l'expérience : huit ans de procédure judiciaire seront nécessaires pour obtenir une disculpation définitive. Les cent chansons sélectionnées dans cet ouvrage sont autant de marqueurs de la sensibilité de la société."

Un article éclairant du site Culturebox : 
Chanteurs, fermez-là ! ou l’histoire de 100 chansons censurées

La compil' des chansons censurées sur Deezer : 
La folle complainte - Charles Trenet - Deezer

La chanson de Craonne