montehusMusicPuisque la chanson de vendredi vous a plu, voici un autre texte du chansonnier Montéhus (repérée sur France Inter). Ce texte date de 1930 et il revient dans l'actualité.

Impôts, taxes diverses, relèvement de la TVA ? "Ohé, vous pouvez rire", un jour viendra... comme il le disait aussi dans une autre chanson (voir en fin d'article).

            L'impôt sur les feignants

lingot-orQue l'on impose les très grandes richesses,
Ceux qui possèdent des châteaux, des palais,
Ceux dont la vie n'est faite que d'allégresse
Sans nul souci, ne travaillant jamais,

Que l'on impose les archi-millionnaires
Mais qu' désormais on laisse à l'ouvrier
Intégralement l'argent de son salaire
Pour qu'il n'y ait plus d' misère à son foyer.

Au lieu d'imposer l' travailleur
Qui gagne le pain de ses enfants
Imposez plutôt les noceurs
Qui gaspillent tant d'argent.

Refrain :
Oh, oui ! La loi qu'il fallait faire
J' vous l' dis, messieurs du Parlement
C'est pas l'impôt sur les salaires
Mais c'est l'impôt sur les feignants

Vous qui voulez qu'on repeuple la France
N'écrasez pas par de nouveaux impôts
Le travailleur, car alors sa conscience
Se révolterait contre tous ses bourreaux.

Ce que le père peut gagner à l'usine
Ça, c'est sacré ! Messieurs, n'y touchez pas !
Oui, votre impôt, c'est l'impôt d' la famine
Et cette loi, Marianne, fiche-la en bas

Au lieu d'imposer l' travailleur
Qui enrichit l' gouvernement
Imposez plutôt les noceurs
Et qu'ils paient pour les pauvres gens !

Montéhus

Impots riches

Déclaration d'impôts pour les riches...

bonusEn bonus,

une radio-blog consacrée à cet étonnant auteur-artiste engagé, qui nous chante : "Y a qu'des honnêtes gens dans l'gouvernement...", "La grève des mères" (chantée ici par Marc Robine), "Vas-y Léon" (Blum)...

A découvrir d'urgence !

Pour en savoir plus sur Montéhus : Wikipedia/Montehus