Pr_vertpetit_nicolasUn petit texte en clin d'œil

à Prévert,

à Goscinny

et à Sempé :

La distribution des prix

-Entrez, entrez, mes chers élèves,

Sourit le Directeur ouvrant les portes de l’école.

C’est la fin de l’année,

Vous avez bien mérité

De poser vos cartables !

Installez-vous pour la distribution des prix !

Devant, les petits !

Oh, et puis, finalement,

Dit-il rentrant son ventre confortable,

Plutôt les mamans, devant,

Et tous les papas qui s’inquiètent,

A la buvette !

 

-Nous allons procéder hic et nunc,

Dit-il ajustant son lorgnon,

A la distribution.

Chacun aura son lot,

Mes petits angelots.

Il grimpe alors sur l’estrade

Avec difficulté

Et puis avec un tabouret,

Accompagné de l’inspecteur général,

Du surveillant général,

De la cantinière générale,

Et d’un vrai général

D’infanterie cul de jatte

Invité par erreur, ou par le Directeur.

 

-A la lecture de vos noms et de vos rangs,

Vous vous avancerez, triomphants !

Il entame avec vigueur

La liste et sa légion d’honneurs :

En Histoire, Napoléon : Premier !

En Géographie, Napoléon : Premier !

-Bonnes connaissances de l’Egypte, mon petit.

En Calcul, Napoléon : Premier !

Quarante siècles font ?.... Je plaisante !

En camaraderie, Napoléon : Premier !

Ah, là, ça se corse :

En sexualité, Napoléon : Premier !

-Osez, osez Joséphine,

Mais gardez bien qu’on vous force-

En Religion, Napoléon : Premier !

Révisez donc quand même

Le sort de sainte Hélène.

En stratégie, Napoléon : Premier !

En Français, Napoléon : Premier !

 

Napoléon : Premier, Premier, Premier !

Encore Premier, toujours Premier !

-Bravo, mon jeune ami !

Vous êtes le Félix

Des hôtes de ce bois

Qui fait votre pupitre,

Et les autres

Sont des pitres !

Désolé, mes bons petits apôtres,

Vous l’avez dans le baba :

Pour vous, c’est la Bérésina !

 

Et le petit Napo,

Avec sa main dans son paletot,

Avec son drôle de p’tit chapeau,

Haut comme trois double-croches,

Un peu gêné, s’approche.

Il disparaît bientôt

sous un monceau de volumes

De cuir rouge, et à tranche reliée,

Qui s’accumulent

Au rythme de la pendule

Sous les bravos particuliers

De tous les généraux.

 

-Enfin, soupire sa mère,

Sonnée comme une cloche,

Pourvou qué ça doure !...

Jean-Noël Leblanc

Et c'est depuis ce jour que tout le monde veut devenir Napoléon !...

Le_petit_Nicolas__S_gol_ne